Quand le stress s’en mêle…

Je sais que plusieurs d’entre nous sont des adeptes de la course avec une montre. C’est sécurisant; la montre nous permet de connaître notre vitesse instantanée, notre vitesse moyenne, le nombre de kilomètres parcourus… En boni, il est même possible d’utiliser des applications qui permettront de vous comparer à d’autres sur le trajet effectué ou de cumuler vos entraînements par semaine.

Cependant, pour certaines personnes courir avec une montre peut être très stressant et même source de démotivation… Que faire lorsque vous n’arrivez pas à maintenir la vitesse que vous vous étiez fixée? Que faire lorsque votre montre, un superbe outil, devient une source d’anxiété et que vous préférez ne plus sortir pour ne pas vous déplaire?

Puisque j’ai comme philosophie que la course ne devrait en aucun cas être stressant, je vous conseille donc d’essayer de courir selon votre perception à l’effort. Pour mesurer la perception à l’effort, l’échelle de Borg est souvent utilisée. Avec cette échelle, vous serez en mesure de déterminer subjectivement votre perception quant à l’intensité de l’effort effectué. Vous pourrez ainsi faire vos longues sorties à 3-4 ainsi que vos intervalles à 7 et 8.

borg

Et qui sait, peut-être approvisionnerai vous graduellement le plaisir de courir avec une montre. Et peut-être pas… Mais entre vous et moi, l’objectif n’est-ce pas simplement d’avoir du FUN et de bouger?

Posts created 26

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut